La pertinence de la dictée

pour évaluer l'orthographe

Bonne corrélation avec les autres tests de langage

Oller (1979) a démontré que la dictée était le test unique qui corrélait le plus avec les autres tests d’évaluation du langage (test de vocabulaire, test de grammaire, production écrite, test de phonologie) et légèrement sous la production écrite pour le score total (.88 vs .86).

La rédaction d'une production écrite... c'est long à écrire...

La production d’un texte exige plus de temps de rédaction de la part de l’élève qu’une dictée d’un texte aussi long.

Diarra, 2012
L’écriture d’un texte exige le recours à des « opérations de haut niveau » (Daigle et Montésinos-Gelet, 2013, p. 13) pour trouver des idées, les organiser de façon cohérente, respecter une structure textuelle et des normes syntaxiques, avant d’effectuer des tâches reliées au respect de l’orthographe lexicale et de l’orthographe grammaticale.

La rédaction d'une production écrite... c'est long à écrire...

La production d’un texte exige plus de temps de rédaction de la part de l’élève qu’une dictée d’un texte aussi long.

Diarra, 2012
L’écriture d’un texte exige le recours à des « opérations de haut niveau » (Daigle et Montésinos-Gelet, 2013, p. 13) pour trouver des idées, les organiser de façon cohérente, respecter une structure textuelle et des normes syntaxiques, avant d’effectuer des tâches reliées au respect de l’orthographe lexicale et de l’orthographe grammaticale.

... et à corriger

Une production écrite nécessite plus de temps de correction de la part de l’évaluateur

Selon Dessus et Lemaire (2014), «corriger (ou réviser) un texte est une activité cognitive importante» (p. 5) où il faut tenir compte de plusieurs éléments :

Pour la correction de la dictée

Diminution de la charge cognitive

La tâche de correction est reliée uniquement à l’orthographe et à la grammaire (Dessus et Lemaire, 2014), tout en tentant de comprendre parfois le raisonnement de l’élève lorsqu’il y a une erreur.

L’évaluateur dispose d’un corrigé et tous les mots doivent être orthographiés de la même façon.

Pour la correction de la dictée

Diminution de la charge cognitive

La tâche de correction est reliée uniquement à l’orthographe et à la grammaire (Dessus et Lemaire, 2014), tout en tentant de comprendre parfois le raisonnement de l’élève lorsqu’il y a une erreur.

L’évaluateur dispose d’un corrigé et tous les mots doivent être orthographiés de la même façon.

Références

Dessus, P. et Lemaire, B. (2004). Assistance informatique à la correction de copies. Comprendre les apprentissages : Sciences cognitives et éducation, 205-220, 2100082698. Paris: Dunod. Repéré à https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01533013/document

Diarra, L. (2012). Comparabilité entre modalités d’évaluation TIC et papier-crayon : cas de productions écrites en français en cinquième secondaire au Québec. Thèse de doctorat en éducation, Université de Montréal, Québec.

Oller, J. W. (1979). Language tests at school [Tests de langue à l’école]. London: Longman Group Ltd. Repéré à https://www.academia.edu/21155122/Language_tests_at_school

Suivez les avancées d'Évadi et soyez au courant des nouveautés!

Restez en contact

Notre promesse : nous ne polluerons pas votre boite courriel, nous n'avons pas de temps à perdre pour cela!